Je suis un jeune Finistérien de moins de 30 ans. J'ai un projet ou je pourrais en avoir un.

M'inscrire

Je travaille ou suis élu-e ou bénévole au sein d'une structure oeuvrant dans le champ de la jeunesse dans le département...

M'inscrire

Je souhaite suivre les actualités des projets des jeunes, échanger avec eux, les contacter...

M'inscrire
Enter your e-mail address or username.
Saisissez le mot de passe qui accompagne votre courriel.

Profil ajouté

AccueilProjets Argentine VS Chili
Projet
 

4 pieds sur Terre

4 pieds sur Terre

Porteur principal

Contacter

4 pieds sur Terre

Co-porteur

Publié le 8 juin 2018

Argentine VS Chili



Après presque trois mois passés entre Chili et Argentine, il est temps de vous partager nos impressions. Nous avons décidé de traiter les deux pays en même temps, car ils ont beaucoup de similitudes, mais aussi beaucoup de différences. Ainsi il semblait plus facile de faire une comparaison, et non répéter deux fois la même chose !
Durant notre voyage nous avons vraiment alterné entre Chili et Argentine, du sud vers le nord. Ainsi nous avons vu les paysages et les populations changer en avançant plus au nord. Pour commencer tout argentin et tout chilien qui se respecte vous affirmera que le Chili et l’Argentine n’ont absolument rien en commun. Il est vrai que certains conflits sont encore présents dans leurs discours, comme la guerre des îles Malouines où le Chili est venu en aide aux anglais et pas aux argentins… Mais pas d’inquiétude, les chiliens et les argentins sont tout à fait capables de discuter autour d’une table !
Pour commencer il faut parler des paysages. C’est là que nous avons vraiment trouvé des similitudes entre ces deux pays. Nous avons donc débuté notre périple en Patagonie. Nous sommes allés jusqu’en Terre de feu. Les paysages y sont incroyables. C’est d’ailleurs ça qui attire de nombreux voyageurs (français et allemand en majorité). La Patagonie propose des sommets assez incroyables, avec de nombreuses opportunités de treks. Elle offre aussi de nombreux glaciers tous impressionnants et sublimes. Mais il y a aussi une faune et une flore qui est commune à toute la Patagonie. Le climat est très sec et peut-être très froid. Surtout en hiver quand le vent se lève, brrr ! La végétation est donc assez pauvre. On trouve de nombreuses étendues sur des kilomètres à perte de vue avant d’apercevoir la prochaine ville. Il vaut mieux penser à faire le plein avant de prendre la route. Sur les bords de route il n’est pas rare d’observer des guanacos (cousins des lamas), en revanche le puma se fait beaucoup plus discret !! Mais de nombreuses histoires ou mythes circulent autour de ce gros matou.
Dans le centre du pays côté chilien, on trouve des paysages qui nous ont vraiment fait penser à la Bretagne aux îles Chiloé. Le climat y est plus humide, on trouve alors de nombreux champs de culture, comme des fraises, des framboises, des pommes, des vignes et bien d’autres. Côté argentin les plaines sont désertes, jusqu’à arriver dans la région des lacs vers Bariloche qui fait un peu penser à la Suisse (c’est la capitale du chocolat !).  
Quand on continue la route plus au nord encore, on découvre des vignes côté argentin (dans la région de Mendoza, Cafayate, Salta). Mais on trouve aussi un climat beaucoup plus sec. Avec des montagnes teintées de rouge. Les montagnes peuvent aussi prendre l’apparence de vraies œuvres d’art, avec leurs multiples couleurs. Et plus on va vers le nord, plus on prend de l’altitude. Il nous a fallu plusieurs fois passer des cols en voiture à 4200m. On a vraiment pris conscience dans ces deux pays qu’ils s’agissaient de paysages de l’extrême : des glaciers d’un côté, et des déserts arides de l’autre.
Et dans tout ça le vin est quand même super bon !! D’ailleurs chilien comme argentin apprécient manger. Niveau alimentation le rythme est plutôt à l’espagnol. On mange vers 14h30 le déjeuner et vers 21h30 22h le repas du soir. D’ailleurs dans certaines familles chiliennes, le repas du soir ressemble à un petit-déjeuner. Côté chilien on mange beaucoup de viande et aussi beaucoup de poisson. Côté argentin on mange énormément de viande !! Nous avons eu plusieurs occasions de faire des asado (barbecue argentin), et il faut prévoir en moyenne 500g de viande par personne !! Bon c’est un pur régal mais faut quand même avoir une bonne digestion !! Sinon pour manger rapidement dans la rue le plus simple et le meilleur reste les empanadas qu’on trouve dans les deux pays, certains à la viande, au fromage, aux fruits de mer, etc.
Pour voyager au Chili et en Argentine nous avons choisi de nous déplacer en stop. Ici le stop se dit « a dedo ». Et figurez-vous que c’est assez simple de voyager en stop malgré les longues distances. Il suffit simplement de ne pas être aux pièces ! Nous avons choisi ce moyen de transport parce que nous nous sommes aperçus qu’il n’était pas facile facile d’échanger avec les locaux. Le Chili et l’Argentine sont des destinations prisées des voyageurs. Ils sont donc habitués à croiser des gens avec leur gros sac à dos, et le tourisme étant bien développé les étrangers n’ont guère besoin d’aller les embêter avec leurs questions farfelues. Sauf que nous ont voulait apprendre l’espagnol et apprendre les différentes histoires du pays. Et bien le stop c’est avéré être une bonne solution !! Ça nous a également permis de partager un grand nombre de maté (boisson remplaçant le café ou le thé) en voiture avec les argentins.
On a également eu beaucoup de conversations football !! Durant lesquelles on a appris que la coupe du monde allait se dérouler au mois de juin !! Bah oui Argentine comme Chili sont vraiment branchés football !! Je crois qu’ils connaissaient mieux les joueurs français que nous !!
Nous avons rencontré des gens vraiment généreux, d’ailleurs nous avons été couvert de cadeaux (noix, sac à main, cd, asado, etc.). Mais là où se différencient clairement l’Argentine et le Chili c’est dans leur histoire. Nous n’allons pas nous étendre sur le chapitre Pinochet. Ce que l’on peut dire c’est qu’aujourd’hui encore les chiliens sont divisés, avec des pro et des anti Pinochet. Mais attention on ne parlera jamais de cela ouvertement le sujet est tabou. Nous avons rencontré quelques personnes ayant de tristes histoires de famille durant la dictature. La fin de la dictature ne date que de 1990.
Pour conclure, ces deux pays nous ont beaucoup plus. Il y a vraiment des choses diverses et incroyables à y découvrir, en passant par les paysages, la culture, la faune et la nourriture !
 
 



 

Commentaires