Je suis un jeune Finistérien de moins de 30 ans. J'ai un projet ou je pourrais en avoir un.

M'inscrire

Je travaille ou suis élu-e ou bénévole au sein d'une structure oeuvrant dans le champ de la jeunesse dans le département...

M'inscrire

Je souhaite suivre les actualités des projets des jeunes, échanger avec eux, les contacter...

M'inscrire
Enter your e-mail address or username.
Saisissez le mot de passe qui accompagne votre courriel.

Profil ajouté

AccueilProjets Frankiz U.S.A : exposition visuelle et sonore
Projet

Frankiz U.S.A : exposition visuelle et sonore

 

Erika J

Porteur principal

Contacter

En quoi consiste le projet

My BackPack Records : frankiz U.S.A est un projet qui vise à organiser une exposition collaborative et pluridisciplinaire (Peinture, Sculpture, Texte et Musique ) à partir d'un récit de voyage.

Cette exposition serait le résultat d’un projet en deux étapes :
Après avoir sillonné les routes de différentes villes américaines à la recherche de musiciens ambulants, je souhaiterais proposer à des artistes bretons de retranscrire leurs portraits à partir d’enregistrements sonores ( et donc, sans aucun support visuel).

L'exposition serait alors pour moi une occasion de proposer une sorte de "déambulation" dans les rues de villes américaines, puisque l'on pourrait découvrir les propositions des artistes bretons, tout en écoutant les ambiances sonores qui leur sont corrélées.

D’où est venue l’idée de ce projet

Un thème : la musique de rue

Frankiz ? En langue bretonne, c’est l’espace libre : cet espace pourrait représenter la faille spatio-temporelle qui fait que sur la route pour revenir à votre bureau, après la pause de midi, vous allez détourner les yeux vers un air de violon.
L’espace libre lorsque vous marchez pour la première fois dans un pays inconnu, en savourant avec satisfaction la couleur d’une ville à travers un air de guitare, au détour d’une rue, comme on peut savourer l’odeur du froid.

*Pourquoi dans les yeux d’un touriste, la couleur d’une ville s’apprécie-t-elle aussi par le son de l’instrument d’un musicien de rue ?
*La résonance sur le bitume,  face au moins réceptif des publics, joue-t-elle un rôle dans l’ambiance que l’on ressent en foulant les terres d’un paysage inconnu?

Voilà toutes les questions que pose ce projet : c’est pourquoi j’ai chercher à aller à la rencontre des musiciens et, au-delà, à écouter l’histoire qui les aurait amenés sur mon chemin, pour capturer la trace furtive qu'ils peuvent laisser dans le vent des rues...

Le choix de la destination

Les Etats-Unis sont le berceau de nombreux courants musicaux, du Jazz au HIp-Hop, du Blues au Folk, et certaines grandes villes ou même certaines rues sont connues pour avoir vu naître ces genres musicaux, et les guides touristiques ne manquent pas de jouer de ces informations pour attirer un certain public.
Le fait de gagner sa vie en jouant dans la rue est une pratique très populaire aux Etats-Unis, aussi il m’a semblé intéressant de vérifier si l’on trouve encore une corrélation entre la musique de rue de certaines villes avec le genre musical que nous (touristes) leurs associons (exemple : trouve-t-on plus de brassband dans les rues de  Louisiane que dans celles de Californie?)
Les artistes brestois
Une dizaine d'artistes brestois ont accepté pour ma plus grande joie de relever le défi de se libérer d'un support visuel afin de peindre une oeuvre unique pour l'exposition. C'est le bouche à oreille qui les a menés sur ma route ! Ils découvriront les photos des artistes sur lesquels ils ont travaillés le jour de l'exposition à la Maison de l'International, et les musiciens américains découvriront leurs portraits bretons via mail...

Le choix du lieu de l’exposition

Le fait que la ville de Brest soit à la fois un port, une ville de passage, et une ville à la fois très artistique et musicale, c’est comme une évidence que je souhaiterais que le projet d’exposition y aboutisse.
 

Quel est le public visé par ce projet

Le public visé peut être le plus large possible :

Adultes : lors de l'exposition à la Maison de l'international, à Brest, du 9 au 20 avril
               lors d'une exposition "multi-sites" à la rentrée 2018
Enfants : groupes scolaires, centre de loisirs : dans le cadre d'interventions scolaires en classe d'option International et option Arts à la rentrée 2018, avec la thématique du voyage aux Etats-Unis, la barrière de la langue, la musique de rue, la contrainte de peindre sans support visuel
Public de femmes : avec la thématique du voyage en solitaire en tant que femme
 

En savoir plus