Je suis un jeune Finistérien de moins de 30 ans. J'ai un projet ou je pourrais en avoir un.

M'inscrire

Je travaille ou suis élu-e ou bénévole au sein d'une structure oeuvrant dans le champ de la jeunesse dans le département...

M'inscrire

Je souhaite suivre les actualités des projets des jeunes, échanger avec eux, les contacter...

M'inscrire
Enter your e-mail address or username.
Saisissez le mot de passe qui accompagne votre courriel.

Profil ajouté

AccueilProjets Série de freestyles "LE MENSONGE"
Projet d'engagement

Série de freestyles "LE MENSONGE"

 
Avatar

Lapix

Porteur principal

Contacter

En quoi consiste le projet

Originaire de Brest, Lapix ou parfois lemensonge s’essaie à la musique depuis 2014. Il décide d’abandonner une carrière dans l'intelligence artificielle pour commencer à sortir une première série de freestyles avec son concept Le Mensonge en 2021.

Des productions « lumineuses et agressives ». Son art est principalement dédié à la scène. Une musique façonnée pour le turn up. Il s’inspire par exemple de l’énergie d’artistes comme Travis Scott, Tekashi 6ix9ine ou Niska. Ses influences principales sont donc le rap et la trap mais il aime l’idée de ne pas catégoriser la musique pour la faire avancer.

Lapix cherche à créer un univers violent et dansant à partir de métaphores. Les images lui permettent d’injecter de l’agressivité dans des thématiques qui à première vue ne prêtent pas à être traitées de la sorte. Il étudie cet art de manipuler les images à travers la peinture,  le cinéma et la littérature. Son désir est de produire un art surréaliste à la manière d'un Dali ou d'un Tim Burton avec Big Fish : créer une couche supplémentaire à la réalité, un sur-monde. 

Son univers tourne beaucoup autour de la violence mais ce n’est qu’une composante qu’il surligne dans les thématiques qu’ils abordent. Par exemple, lorsqu’il parle d’amour, il parle du sang que l’on verse pour les siens en faisant référence à la relation entre Alabama et Clarence dans True Romance. Parmi les principaux sujets qu’ils abordent, on trouve l’accomplissement personnel par le travail, la productivité et la créativité ainsi que les sacrifices que cela implique, mais aussi l’amour, le rêve ou encore une certaine culture de la folie… Par la suite, il aimerait injecter des thématiques plus sociétales comme celles liées au monde de la finance qui l’intéresse particulièrement.

Les freestyles du projet LE MENSONGE sortiront un à un. Le premier intitulé Folle Dance est déjà masterisé et un clip est en cours de réalisation. Le deuxième titre Pluie De Sang est en cours de finalisation. Et les droits pour l’instrumentale du troisième viennent de lui être cédés.

D’où est venue l’idée de ce projet

Le concept d'une série de freestyles a fini par s'imposer comme une évidence car chaque titre demande en général plusieurs mois d’écriture. Cette stratégie de publier chaque titre lorsqu’il est prêt permet donc de mettre en avant chacun d’entre eux et de maintenir l’attention du public dans la durée.

Quel est le public visé par ce projet

On peut considérer qu'en terme musical, le projet a deux couleurs principales. La première pourrait être qualifiée de "trap électrique". Elle est composée de sonorités trap mais associées à des éléments de musique électronique comme l'EDM ou la deep house. Un des objectifs du projet est de rendre populaire ce genre un peu spécifique. La seconde s'inscrit dans un courant beaucoup plus pop avec des mélodies plus légères. Par exemple, sur Pluie De Sang, le deuxième freestyle de la série, les sonorités sont issues d'influences funk/pop. L'objectif de ce projet est donc d'essayer de toucher le public le plus large possible.

En savoir plus